CONTACT

Fondation Helga Heidrich SOS Animaux
et refuge

Marrakech/Maroc

Mobile: +212(0)633-027943
E-mail: info@fhh-sos-animaux.com

FAIRE UN DON AVEC PAYPAL

Button_don_paypal

COMPTE DE DONS

Commerzbank
IBAN: DE39 250800200561400400
SWIFT: DRESDEFF

Attijariwafa Bank, Marrakech/Maroc
IBAN: 007 450 0000 00495 300 0121 37
SWIFT: BCMAMAMC

Aidez les animaux d’un simple clic

AN ANIMAL SHELTER

THE HELGA HEIDRICH FOUNDATION SOS ANIMAUX
de davidwise
Regardez la vidéo sur Youtube

La Fondation Helga Heidrich (SOS Animaux) est un refuge pour animaux situé près de Marrakech au Maroc. Nous en avons entendu parler via Internet et depuis notre visite à Marrakech, nous avons décidé de prendre contact et de voir si nous pouvions visiter. Nous voulions en savoir plus sur ce que faisait le refuge et si nous trouvions qu’il était authentique (tant d’organismes de bienfaisance semblent aujourd’hui utiliser beaucoup trop de leurs fonds pour payer les frais d’administration et de gestion de projet et ce n’est pas ce que nous voulons appuyer), nous essayerions de le soutenir nous-mêmes et de diffuser son message aussi largement que possible.Helga a répondu à notre courriel et a dit qu’elle serait heureuse de nous rencontrer. Plus tard, plus près de l’heure de notre visite, elle nous a dit qu’une amie, Rosemary, avait été en contact avec nous et qu’elle serait heureuse de nous déposer au refuge (c’est à une demi-heure de route de la ville). Tout d’abord, voici un extrait du site web du refuge qui décrit les conditions typiques de travail des ânes et des chevaux à Marrakech :  » Les animaux souffrent de plaies ouvertes et ulcéreuses et doivent travailler jusqu’à ce qu’ils tombent en panne. Les mouches couvrent leurs blessures et n’ont pas de médicaments. La nuit, ils sont envoyés au dépotoir local pour trouver de la nourriture. L’eau est parfois oubliée à 40° C à l’ombre ! Le fil barbelé sert de bride. En raison de charges excessives, leurs intestins dépassent de l’anus. Pour les faire se déplacer plus rapidement, les clous et les cannes sont enfoncées dans leurs flancs jusqu’à ce qu’ils commencent à saigner ou qu’on leur donne des coups de pied dans les parties génitales. Les charrettes sont souvent surchargées de sorte que les animaux tombent en panne. Puis on leur donne des coups de pied pour qu’ils se relèvent… « En plus des problèmes habituels que nous rencontrons en Angleterre et en Amérique du Nord, des animaux pris comme animaux de compagnie quand ils sont jeunes et abandonnés quand ils ne sont plus mignons (au Maroc ils peuvent être des singes, paons, chameaux et tortues géantes) et les cas généraux de cruauté décrits ci-dessus sont aussi des problèmes créés par des gens utilisant l’Islam comme excuse pour maltraiter les chiens.ce dernier point mérite d’être approfondi pour mieux comprendre et peut-être changer quelques idées. De nos jours, il est courant pour les musulmans d’éviter les chiens. En Afrique du Nord, ces dernières années, les chiens ont été empoisonnés en masse avec l’approbation des gouvernements (je n’ai pas pris le haut lieu moral ici, mon propre gouvernement a sanctionné l’exécution massive de blaireaux récemment, ce qui est tout autant un acte de stupidité et de cruauté que ce qui se passe au Maroc) et plus récemment les chiens ont été tués par des équipes de tireurs employés par des fonctionnaires locaux. Je ne parle pas seulement des chiens de la rue, mais aussi des animaux de compagnie. C’est difficile à croire, mais il y a eu des rapports d’hommes armés qui sont entrés dans des maisons privées et ont tué des chiens de compagnie ici en Afrique du Nord, simplement parce qu’ils le pouvaient. En l’état actuel des choses, les animaux sont dos au mur en Afrique du Nord et nos amis à quatre pattes et ailés ont désespérément besoin de notre aide.Ali Baba le chameau a été le premier animal que nous avons vu en entrant au refuge. Il avait été un animal de compagnie quand il était jeune, mais il était devenu trop grand pour en prendre soin. Comment un être humain peut-il fonctionner dans le monde d’aujourd’hui et ne pas comprendre qu’un chameau grandit, c’est bien au-delà de moi. Il y a des gens incroyablement insulaires dans les parages…. Pourtant, nous sommes sortis de la camionnette et avons salué Ali Baba. Il aime manger des carottes et des bananes, dit Abdul, qui a une affection particulière pour Ali Baba et lui rend visite régulièrement. Helga ne fait pas payer les visites, mais tout don que vous pouvez faire aidera grandement à nourrir les animaux. Pensez aussi à acheter un sac de carottes et de bananes avant de partir, Ali Baba, les ânes et les singes les adorent. Si vous n’allez pas à Marrakech, mais que vous aimeriez quand même aider, consultez le site Web du refuge, qui vous donne des détails sur la façon dont vous pouvez faire un don. Soyez assurés que Helga et Marc sont tout à fait sincères et se soucient vraiment de ce qu’ils font, et que tout l’argent va à l’alimentation des animaux.